Le Perroquet Juif et autres contes judéo-espagnols présenté à Paris lors de la journée judéo-espagnole du 11ème Festival des cultures juives le 11 juin 2015

Le jeudi 11 juin 2015 à 16h

Présentation musicale

La liberté par le conte et en musique
Avec le Trio Kamhi et François Azar

Les contes judéo-espagnols manifestent une liberté et une audace d’autant plus grande que leurs personnages sont aux prises avec toutes sortes de pesanteurs sociales, politiques et économiques. Ils offrent une revanche symbolique aux humbles, aux opprimés, aux sans-grades dans une société où prime le statut, la classe, la caste. Au cours de ce voyage non censuré dans les contes, on découvrira donc la liberté du domestique par rapport à son maître, celle du pauvre par rapport au riche, celle de la femme par rapport à son mari, celle du juif par rapport aux pouvoirs et à ses voisins chrétiens ou musulmans et plus généralement la liberté de penser, de s’exprimer et d’aimer.

Rafaël et Renato Kamhi sont natifs de Sarajevo où Rafaël Kamhi a fondé dans les années 80 le groupe musical ladino. Renato Kamhi et Antonina Zharava-Kamhi sont musiciens professionnels et membres fondateurs du trio classique ARK. François Azar est éditeur et auteur avec Aude Samama du Perroquet juif et autres contes judéo-espagnols (Lior éditions, 2014).

A L’Institut Cervantès de Paris
7, rue Quentin Bauchart, Paris 8ème

Le Perroquet Juif et autres contes judéo-espagnols à Montpellier à l’occasion de la Nuit des Lettres le mardi 26 mai 2015 à 18h30

A l’invitation du Centre culturel et communautaire juif de Montpellier

Le mardi 26 mai 2015 à 18h30

Dans le cadre de la comédie du livre

«A la rencontre des contes judeo-espagnols»

Présentation d’un florilège de contes judéo-espagnols sur le thème de la liberté accompagnés en musique et en chanson par le trio Kamhi
Rafaël Kamhi : guitare et voix ; Renato Kamhi : violon ; Antonina Zharava-Kamhi : violoncelle.
Les contes judéo-espagnols manifestent une liberté et une audace d’autant plus grande que leurs personnages sont aux prises avec toutes sortes de pesanteurs sociales, politiques et économiques. Ils offrent une revanche symbolique aux humbles, aux opprimés, aux sans-grades dans une société où prime le statut, la classe, la caste. Au cours de ce voyage non censuré dans les contes, on découvrira donc la liberté du domestique par rapport à son maître, celle du pauvre par rapport au riche, celle de la femme par rapport à son mari, celle du juif par rapport aux pouvoirs et à ses voisins chrétiens et musulmans, mais aussi plus généralement la liberté de penser, de s’exprimer, d’agir et même de vivre sa sexualité sans entraves.

Rafaël et Renato Kamhi sont natifs de Sarajevo où Rafaël Kamhi a fondé dans les années 80 le groupe musical ladino. Renato Kamhi et Antonina Zharava-Kamhi sont musiciens professionnels et membres fondateurs du trio classique ARK.
François Azar est éditeur et auteur avec Aude Samama du Perroquet juif et autres contes judéo-espagnols (Lior éditions, 2014), ouvrage de référence pour l’organisation de la soirée.

Animation : Paule-Henriette Levy, rédactrice en chef de RCJ, Directrice du département de l’action culturelle du FSJU.
A la médiathèque centrale E. Zola, bd de l’aéroport international, Montpellier,

Entrée Libre, clôture autour d’un buffet.